Gevalor

L’unité de compostage de Dschang (Cameroun)

structure-dschang2Située au cœur du pays Bamiléké, réputé pour son agriculture maraîchère intensive, l’unité de compostage pilotée par ERA Cameroun et par la mairie de Dschang devrait bientôt s’agrandir.

L’association Environnement Recherche Action au Cameroun (ERA-Cameroun) a initié en janvier 2010 un projet pilote de compostage des déchets dans la ville de Dschang, grâce au financement du FFEM PPI, en partenariat avec le CEFREPADE et la Commune de Dschang.
Cette Commune de 220 000 habitants, dont près de 80 000 dans la partie urbaine est actuellement confrontée à un important problème de gestion des  déchets ménagers. Cependant, la pertinence d’une activité de compostage est forte étant donnée la large part des matières fermentescibles dans les déchets et une agriculture locale importante.
ERA a ainsi développé trois activités principales :
  • la pré-collecte des déchets dans le quartier de Ngui ;
  • le compostage centralisé des déchets collectés dans ce quartier et d’un apport de déchets de marché ;
  • l’appui à la construction de compostières individuelles dans plusieurs quartiers  et villages de la Commune de Dschang.

pre-collecte-porte-toutCes activités s’inscrivent dans le cadre d’une réflexion entamée depuis 2007 autour de la gestion des déchets municipaux de Dschang. Elles s’articulent avec l’action d’un autre projet de gestion des déchets, travaillant plus particulièrement sur l’amélioration de la collecte, mené par l’association Elans.
Afin d’évaluer le potentiel de la valorisation des émissions évitées de gaz à effet de serre du compostage, le CEFREPADE a mis en contact ERA et Gevalor, dont le président a effectué une mission à Dschang en Juillet 2010.
Les travaux de pré-collecte et de tri-compostage sont assurés par une équipe de 4 composteurs encadrés par un chef d’équipe. Un ingénieur chef de projet et un responsable de la commercialisation et de la vulgarisation complètent l’équipe.

La pré-collecte est réalisée à l’aide de porte-tout en porte à porte dans le quartier. La pré-collecte est assurée 5 jours sur 7 et chaque ménage est desservi tous les deux jours en moyenne. Ce service soutenu par la mairie a permis la suppression de six dépots sauvages (sur sept) dans le quartier de Ngui.

Les quantités traitées par l’unité de compostage de Ngui sont en moyenne de 1,56 tonne de déchets par jour fin 2011 soit une capacité de 400 tonnes par an. Une des contraintes à l’extension des activités provient des difficultés que connaît la commune actuellement à financer la collecte et la livraison des déchets à l’unité de compostage.

Il faut noter que depuis 2011, il y a eu une progression notable au niveau de la quantité de déchets traités. De plus, les commandes de compost sont supérieures à la production du site. Un plan d'agrandissement est envisagé pour répondre à cette demande.
Ce site de compostage a été inclu dans le projet Africompost.
gestion-valorisation-dechet-btn-contactgestion-valorisation-dechet-btn-rssgestion-valorisation-dechet-btn-plan-sitegestion-valorisation-dechet-btn-adherer

ACTUALITES

gevalor-actu

INTERVIEWS

3 questions au Président

3 questions au Président

Gevalor s’efforce de rendre ...
gevalor-interview

GALERIE